Hommage à Françoise JAUGEY

        

 

Le monde associatif dans la peine

 

A l’issue d’une longue et cruelle maladie Françoise JAUGEY s’est éteinte à l’âge de 59 ans. Le samedi 1er août, une foule d’amis attristés lui a rendu un ultime témoignage de respect et d’estime lors d’une émouvante cérémonie en l’église de Salignac. Des hommages poignants lui ont été rendus. Des chants de circonstance accompagnés à la guitare, ont été magnifiquement interprétés par ses propres enfants ; une participation à la cérémonie peu commune saluée par l’abbé Zanette.

Françoise très attachée au Périgord, après avoir été au service de l’éducation nationale comme directrice d’école, s’est installée il y a quelques années avec son époux à Salignac-Eyvigues.

Dès son arrivée, elle met sa compétence, sa générosité et toute son énergie au service de la vie associative locale et s’implique pleinement dans tout ce qu’elle entreprend.

Les fêtes estivales du Comité d’Animation marquent son premier investissement. Elle fait ensuite partie de l’équipe fondatrice de « Mémoire & Patrimoine du Salignacois, au sein de laquelle elle assure sa mission de secrétaire avec rigueur et efficacité. Son dynamisme communicatif et son sens inné de l’organisation attirent vers elle les bonnes volontés. Elle contribue largement au bon déroulement des différentes manifestations ; ses réceptions ou ses préparations de pique-nique sont très appréciées. Généreuse et créative en gastronomie, elle a l’art de recevoir.

Sa passion pour les contes l’amène à suivre une formation avec ses amis de «Tout conte fée». Ses talents sont très appréciés notamment lors de promenades contées dans le vieux Salignac ou sur le Sentier des fontaines.

Artiste et créatrice, chacun a pu découvrir ses œuvres aux ateliers de l’Esquisse et aux Festiv’Art. Qui n’a pas flashé au moins une fois sur une de ses créations ?

Françoise aime également rire, danser, elle est le boute-en-train des cours de danses traditionnelles.

Au sein de la troupe théâtrale de Saint-Crépin, elle interprète avec brio des rôles difficiles. Malgré la maladie et ses souffrances, elle a à cœur de tenir ses engagements.

Toujours discrète a propos de sa santé, souriante, élégante, jour après jour, elle donnait d’elle-même et profitait de la vie en se battant avec courage et abnégation.

Attentive aux autres, elle était souvent présente auprès de ceux qui souffraient pour les soutenir moralement et physiquement. Son paradis était son jardin, elle aimait la nature, les plantes la passionnaient.

Françoise était un être rare. Solaire elle irradiait de sa présence par son élégance naturelle, sa forte personnalité, sa générosité, son ouverture d’esprit, son optimisme, son humour et sa joie de vivre communicative. Elle restera un exemple et sera toujours présente dans les cœurs de celles et ceux qui l’ont côtoyée.

A Yves son époux qui l’a admirablement accompagnée tout au long de sa maladie, et à toute sa famille, nous adressons toute notre sympathie.



Réagir


CAPTCHA


Espace Membre

Pas encore de compte ?

Mot de passe oublié ?

Rechercher sur le site

Newsletter

En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Mémoire & Patrimoine du Salignacois